Incontinence chez la femme

Sommaire

Quel que soit l'âge, l'incontinence touche davantage de femmes que d'hommes, notamment en raison de la grossesse et de l'accouchement.

Incontinence chez la femme : la grossesse est une cause

Qu'il s'agisse d'incontinence urinaire ou fécale, les femmes sont plus touchées que les hommes. En cause ? La grossesse et l'accouchement, qui agissent sur la vessie et distendent les muscles permettant la contraction de l'anus.

En effet, la grossesse et l'accouchement entraînent plusieurs changements qui peuvent conduire à terme à une incontinence :

  • les hormones de la grossesse induisent un relâchement des muscles du plancher pelvien (au niveau du bassin), qui jouent un rôle de support pour la vessie ;
  • l'accouchement endommage parfois les muscles du bassin, qui se distendent et soutiennent moins fermement la vessie ;
  • il cause aussi un étirement voire un déchirement du périnée, le muscle situé entre le vagin et l'anus, qui joue un rôle important dans la « continence » urinaire et anale.

Incontinences anale et urinaire sont souvent associées

L'incontinence anale et l'incontinence urinaire chez la femme ne sont pas liées aux mêmes mécanismes.

Cependant, il est fréquent que les femmes qui souffrent d'incontinence urinaire présentent également une incontinence anale, en particulier après l'accouchement.

Ainsi, 10 à 15 % des femmes présentent une incontinence anale juste après l'accouchement, et 50 % d'entre elles présentent une incontinence urinaire d'effort.

Ces différents facteurs sont responsables du fait qu'à un âge avancé, les femmes sont plus souvent incontinentes que les hommes.

Ces pros peuvent vous aider