Incontinence fécale : traitements

Sommaire

L'incontinence fécale, dite aussi incontinence anale, est un trouble tabou qui touche 2 % de la population. Certains traitements peuvent en venir à bout.

L'incontinence fécale : rééduquer les sphincters

L'incontinence anale ou fécale est principalement liée à un manque de tonicité du sphincter anal, survenant surtout lors du vieillissement. Pour en savoir plus : les causes.

La rééducation du sphincter est possible, notamment grâce au biofeedback.

Le biofeedback est efficace dans le traitement de l'incontinence fécale puisqu'environ 70 % des patients traités estiment que leur incontinence est guérie ou réduite après quelques séances.

Le traitement de la constipation ou de la diarrhée associées

Dans certains cas, surtout chez les personnes âgées, l'incontinence fécale est liée à des troubles de transit : diarrhée, mais surtout constipation. En entraînant une accumulation des selles dans le rectum, la constipation peut être responsable de fuites de matières fécales.

Une augmentation de la consommation de fibres (céréales complètes, légumes secs...) et en liquides peut parfois améliorer le transit.

Si nécessaire, des laxatifs osmotiques et/ou laxatifs rectaux (suppositoires) peuvent soulager la constipation.

Les anti-diarrhéiques sont efficaces pour le traitement de l'incontinence fécale due à une diarrhée.

Incontinence fécale : réparer les sphincters

Lors de l'accouchement, il arrive que le sphincter de l'anus se déchire. Il est parfois nécessaire de réparer le sphincter par chirurgie.

Certaines protections sont disponibles pour limiter les désagréments de l'incontinence fécale.

Aussi dans la rubrique :

Traitement de l'incontinence

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider